Johnny Chan

Johnny Chan est une légende du poker. Il cumule 10 bracelets de WSOP et plus de 7 millions de dollars de gains en tournoi. Dans les années 80, il constituait une véritable référence dans le poker professionnel et à ce jour, il n’a rien perdu de sa capacité à gagner. Présent dans les grands événements du poker, il est également un gros joueur de cashgame.

Qui est Johnny Chan ?

Johnny Chan

  • Ses débuts :

    Il est né en 1957 à Guangzhou en Chine. Quand il atteint l’âge de 10 ans, sa famille décide d’émigrer aux États-Unis.

    C’est ici, et particulièrement, en fréquentant les salles de bowling et les arrière-salles des restaurants de sa famille qu’il va découvrir le poker. Durant ses études Johnny sera de plus en plus intéressé par le poker au point de se rendre à Las Vegas à l’âge de 16 ans pour jouer ses premières parties dans l’environnement des professionnels.

    A 21 ans il abandonne ses études et c’est le début de sa carrière professionnelle de poker.

  • Son parcours :

    Dans les débuts de sa carrière, Johnny Chan va essuyer pas mal de revers et comme bien des joueurs, il perdra plus d’argent que ce qu’il n’en gagnera. Mais avec le temps et l’expérience acquise, il commence peu à peu à engranger des résultats positifs.

    À ce jour, il est l’un des joueurs ayant le plus gagné de WSOP avec 10 bracelets à son actif et il a également engrangé suffisamment de cash pour ouvrir sa propre salle de poker en ligne. Ses nombreux gains et sa capacité à enchaîner les victoires lui ont valu le surnom de « Oriental Express ».

    En 1992, il est entré dans le Hall of Fame. Aujourd’hui, il joue les gros tournois et on le retrouve également aux plus grosses tables de cashgame. On le dit aujourd’hui un peu plus pressé et impatient qu’auparavant et s’engageant moins dans les parties très longues mais il reste un joueur d’excellence.

    Sa notoriété, lui a valu de très belles apparitions dans le film « Rounders », film culte sur le poker, dans lequel il est figuré comme le joueur imbattable et où on le voit, notamment, jouer la dernière main des WSOP contre Erik Seidel en 1988.

Son palmarès

JohnnyChan WSOP 2005

  • WSOP :

    Johnny Chan détient un joli record de 10 bracelets dans cette compétition. Seul Phil Hellmuth fait mieux que lui avec ses 11 bracelets.

    Au-delà, il s’est notamment illustré pour avoir gagné deux années de suite le Main Event en 1987 et 1988.

    Au total, il est rentré 44 fois dans les places payées et a joué 28 tables finales. Il cumule 4 398 550 $ de gains dans ce challenge.

  • WPT :

    A ce jour, Johnny Chan n’a pas encore brillé dans cette compétition. Il est tout de même rentré cinq fois dans les places payées mais n’a joué qu’une seule table finale.

    Ses différentes participations lui ont permis de gagner : 261 919 $.

  • Ses autres performances :

    « Oriental Express » fait partie des joueurs pour lesquels il est édifiant de citer les performances globales. Ainsi, Johnny cumule à ce jour 7 193 039 $ de gains en tournoi, il est rentré 94 fois dans les places payées et totalise 25 titres remportés en tournoi.

    Ces performances ne tiennent même pas compte de ses gains et victoires en cashgame, jeu dans lequel il excelle et aime à jouer les plus hautes limites.

    On l’a également vu dans l’émission Poker After Dark dans laquelle il est sorti victorieux de trois de ses quatre participations.

Les commentaires sont fermés.